petit tutos pour entretien des roulements...

Tout autre sujet concernant les problèmes / questions techniques en modélisme.
Répondre
benj79fr

petit tutos pour entretien des roulements...

Message par benj79fr »

Voila, vu que j'ai été amené a chercher ca pour nettoyer les miens qui étaient bien entamés, j'ai trouvé ca alors je le met en ligne, et la technique est bonne ca marche très bien ;)
L'entretien des roulements à billes.



La plupart des voitures actuelles sont livrées avec une flopée de roulements à billes. Ils sont disséminés un peu partout dans la voiture et principalement dans la transmission: sur la cloche d'embrayage;dans les cellules pour le guidage en rotation des différentiels, dans les fusées pour les cardans... et parfois dans la direction: pour le guidage en rotation des renvois de direction sur les modèles haut de gamme. Sur un TT 1/8ème on en compte généralement une bonne vingtaine. Il est clair que le bon état de ces derniers conditionne le bon fonctionnement de votre voiture.



Le roulement à billes, sa vie, son oeuvre... ;-)

Tout d'abord il est important de préciser que l'option indispensable de toute voiture quelque soit son échelle et motorisation est l'adoption des fameux roulement à billes. Oui mais pourquoi? C'est simple! Dès lors que l'on a un arbre en rotation (vilebrequin, cardan...) il faut assurer le guidage en rotation de ces derniers. Pour ne pas abîmer le support de l'arbre (carter, fusée...) et l'arbre lui même il est nécessaire d'avoir une pièce "tampon", une pièce d'usure que l'on peut facilement changer. Les bagues en bronze ont longtemps été utilisées pour leurs propriétés mécaniques: ce matériau est réputé pour sa faible usure aux frottements et sa bonne tenue dans le temps. Le problème, c'est que nos petits bolides sont... petits et que même si les bagues en bronze s'usent peu, c'est déjà trop pour la précision de nos voitures. Le guidage des cardans devient désastreux, les organes de la transmission ne sont plus assez bien guidés, le rendement s'écroule et le risque de casse augmente.

Bref, le roulement à billes est l'arme absolue du guidage en rotation! Par sa structure à deux couronnes entre lesquelles roulent les billes, le jeu ainsi que les frottements sont très faibles (les billes en acier roulent sur des couronnes en acier et le coefficient de glissement est ainsi très faible). Le rendement y gagne fortement et la précision aussi! Voilà pour la théorie.

Il existe plusieurs types de roulements les étanches et les non étanches (en gros: avec ou sans flasques), les démontables et les non démontables (en gros: avec des flasques plastiques ou métalliques). L'idéal étant d'avoir des roulements démontables (donc à flasques plastiques) car ce sont les seuls que l'on peut réellement entretenir.

En TT il est indispensable d'opter pour des roulements à billes étanches alors qu'en piste, certains préfèrent enlever une flasque (voire les deux) là où le roulement est bien protégé pour réduire les frottements dues à ces fameuses flasques, et ainsi améliorer la roue libre de la voiture donc le rendement, mais aussi gagner quelques grammes sur des masses en rotation. Normalement, à l'achat, le roulement est rempli de graisse protectrice et lubrifiante. Certains pistards préfèrent parfois aussi enlever cette graisse dont la viscosité réduit la vitesse de rotation du roulement. La graisse est alors remplacée par du WD40: le rendement devient démoniaque mais l'entretien se doit d'être plus régulier sinon le roulement voit sa durée de vie sensiblement diminuée.

Entretien du roulement

Passons maintenant à l'entretien proprement dit.

Après avoir démonter soigneusement les roulements de votre voiture, les avoir nettoyer brièvement avec un chiffon pour enlever les restes de terre, poussières... inspectez les bien. Si une flasque est abîmée votre roulement peut alors être considéré comme mort (étanchéité mal assurée, risques de gêner la rotation des billes...).
Faites tourner les roulements avec vos doigts et vérifiez que le roulements reste libre en rotation. S'il a du mal à tourner ou si de gros points durs apparaissent, la sagesse vous dira de les remplacer immédiatement ou alors de les mettre à part pour voir si, étant nettoyés, ils peuvent encore être utiles pour un dépannage, mais pas plus!!!
La première étape consiste à enlever les flasques. Si vos roulements ont des flasques métalliques, ne les enlevez surtout pas: vous les déformeriez irrémédiablement et là: roulement "DEAD"!
Munissez vous d'un bon cutter (style couteau de modéliste) avec une lame neuve. Passez la pointe de ce dernier sous la flasque en essayant de la déformer le moins possible, tourner autour du roulement pour soulever la lèvre de plastique qui fait joint et faites levier si nécessaire pour enlever la flasque. Le roulement vous montre alors ses entrailles!
Faites alors baigner les roulements dans du trichloréthylène. Ce dégraissant puissant abîme le plastique, il est donc déconseillé d'utiliser un pot en plastique. Un pot de confiture fait parfaitement l'affaire car il possède un couvercle et est transparent: cela permet d'apprécier l'état de saleté du liquide. Remuez bien mais attention aux éclaboussures: ce liquide est dangereux (il n'est pas en vente libre dans les supermarchés, seulement dans des drogueries et magasins de bricolage). L'utilisation d'un pot avec couvercle est donc vivement conseillé. Il ne faut pas hésiter à recommencer l'opération tant que le liquide ne reste pas propre.
Récupérez vos roulements avec précaution et faites les rouler avec les doigts pour vérifier qu'il ne reste aucun point dur, même infime. Si nécessaire recommencez le nettoyage.
Déposez ensuite vos précieuses couronnes sur un papier absorbant et laissez sécher.
Pour les flasques, prenez un chiffon ou un papier absorbant imbibé de trichloréthylène et nettoyez bien les flasques. Puis séchez immédiatement car le plastique pourrait être attaqué par le produit.
Pour la lubrification des roulements, vous avez le choix entre de la graisse à roulement (disponible chez votre détaillant) et du WD40. La graisse ayant une meilleure tenue dans le temps, le WD40 entraînant, je le rappelle, un entretien plus régulier et plus méticuleux. Il vous suffit de remettre une flasque, de remplir du produit de votre choix le roulement, de le refermer méticuleusement et ensuite vérifier l'absence de point dur et la bonne étanchéité.
Votre roulement est "repartit pour un tour" (facile la blague!!!)

tiré de http://membres.lycos.fr/rcdecouverte/

- o L é -

Message par - o L é - »

merci benj

jdb
Messages : 8
Enregistré le : mar. oct. 07, 2003 21:23 pm

Message par jdb »

c'est bien d'avoir poster cela, la dernière fois j'ai bien amorçé le sujet en parlant d'un lubrifiant spécifique, mais je n'avais trouvé l'intérêt escompté...
...ce système fonctionne, il n'offre cependant pas toutes les garanties de rendement et de longévité pour vos roulements...
...pour le néttoyage c'est correct, bien que d'autres moyens soient plus appropriés mais nécessitent un appareillage lourd.
...pour la lubrification, je ne suis pas d'accord pour l'emploi du WD40 qui n'est pas un lubrifiant, même si à priori le roulement tourne bien dans les doigts! ...mais c'est pas ds les doigts que ça compte, c'est en charge! et là le WD40 n'à vraiment aucune valeur de lubrifiant même si cela est indiqué dessus, en charge les billes glissent plutôt que tournent, il y à un échauffement et une perte de rendement évidente.
...donc si vous souhaitez qq chose qui va bien, hormis le produit dont je vous est parlé (pour éviter de remettre une couche) vous pouvez employer de l'huile moteur, de l'huile de riçin, (1 goutte pour 2 billes) ou un lubrifiant plus technique prévu pour ce travail.
...pour ceux que cela intérresse, je peut donner d'éventuels compléments d'info.
piato qued

benj79fr

Message par benj79fr »

moi j'ai du tout démonter aujourd'hui alors j'ai cherché...

effectivement le WD40 ca se barre, je mets de la graisse rose (6m.s-1)

Ch'dim
Administrateur
Messages : 181
Enregistré le : dim. sept. 28, 2003 12:30 pm
Localisation : Bethune (62)
Contact :

Message par Ch'dim »

La graisse ça va les freiner...

le but d ouvrir les roulements c justement pour enlever la graisse qui a dedans.
De l'huile moteur 15W c'est nickel! ;)
Qui freine bien arsouille bien

benj79fr

Message par benj79fr »

je fais du modelisme agricole moi :lol:

xp
Messages : 142
Enregistré le : jeu. mars 11, 2004 18:12 pm
Localisation : LYON

Message par xp »

Merci pour les infos,

Mon revendeur m'a dit qu'il vallait mieux degraisser les roulements pour un rendement maximum (?) mais le probleme qu'il risque d'y avoir c'est que metal contre metal ça risque d'user non?

Anonymous

Message par Anonymous »

dégraisser ??? un roulement ?? pour un bon rendement ???


Il veut te revendre des roulements ou koi ??

C comme si il te disait que pour avoir un moteur au top il faudrait que tu n'ai pas d'huile dans ton essance !!! impensable !!!

Le frottement matière contre matière provoque toujours de l'usure, (par exemple l'eau dans la tuyauterie de ta salle de bain emmène avec elle toujours un peu de cuivre ou de plomb)

Donc il faut minimiser ce coefficient de frottement en utilisant une autre matière (la graisse ou l'huile) qui elle va s'interposer entre les pièces en mouvement (dans notre cas les billes et les bagues). Ainsi ton roulement donnera le meilleur de lui même.

Ce k'il faut aussi savoir c'est ke plus la graisse est épaisse plus elle fera son boulot à température plus élevée. En gros c'est seulement après kelkes tours de chauffe de vos roulements qu'elle sera assez likide pour bien lubrifier le tout...

Voilà.... il existe aussi d'autres produits comme le Microlon mais pour ça y a d'autre posts...

J'espère t'avoir aidé et ne pas avoir fait d'erreurs !!

jdb
Messages : 8
Enregistré le : mar. oct. 07, 2003 21:23 pm

Message par jdb »

...sauf qu'un roulement bien dimensionné et trés bien lubrifié ne doit pas s'échauffer, il est donc à considérer sur nos MT que la plupart des rlts sont soumis à des charges trés variables (roues), d'autres sont cool (diffs, direction) et les derniers subissent la chaleur du milieu (embrayage et moteur)...ils sont donc à lubrifier différament et leurs montage doit respecter un minimum ces écarts de température. le choix des rlts de cloche d'embrayage ne peut être "basique", ceci dit et malgré l'emploi de trés bons rlts...ces rlts sont à considérer comme du consommable!
...moi j'ai par habitude de roder mes rlts, ensuite de les lubrifier avec une base liquide pour les 16 principaux (roues, diffs, direction) ceux de moteur seront lubrifiés par le carburant et ceux de cloche avec une base plus lourde, voir de la graisse à fibres courtes.
...en ce qui concerne l'épaisseur de la graisse = elle n'est pas meilleure pour transmettre la chaleur et donc l'évacuer,... que de l'huile!...il y à cependant un choix méthodique à faire, pour ceux qui hésitent pour le lubrifiant des rlts de cloche; comme déjà posté = de l'huile de riçin va bien si elle est remplaçé souvent. remplaçé pour moi veut dire néttoyage, séchage et lubrification...pas en rajouter à l'arrache!...
piato qued

xp
Messages : 142
Enregistré le : jeu. mars 11, 2004 18:12 pm
Localisation : LYON

Message par xp »

Mes roulements je les lubrifies au WD-40 ou vaseline de type machine a coudre? C'est bon ça?

Artaboo
Messages : 7
Enregistré le : mer. nov. 12, 2003 21:33 pm
Localisation : BZH

Message par Artaboo »

C'est écrit plus haut ..... :roll: :lol:
ArTaboo

Marcel Mol

Message par Marcel Mol »

J'ose la comparaison. Un roulement sans graisse... Imagine toi faire l'amour sans lubrification. AIEUHH !! Donc chaque corps en mouvement doit être lubrifié pour éviter d'enlever de la matière. Un bon graissage, c'est de la fiabilité en plus.

Ps: Et manger une biscotte quand tu as la bouche sèche... :lol:

Jocaz
Messages : 5
Enregistré le : mar. nov. 18, 2003 15:29 pm
Localisation : Suisse

Message par Jocaz »

:idea: SLT

Ya du bon dans vos post's :P

D'abbord un roulement n'aime pas du tout l'eau sous pression ( typ. karsher et autres ), ça traverse les flasques du roull. et c'est le début de sa mort ;)

....ensuite j'ai traduit du site SKF la maintenence conseillé pour la lubrification, c'est intéressant :!: ( pas toujours facile à lire les traductions )

http://www.mapro.skf.com/


Texte en Anglais:

http://www.mapro.skf.com/knowledge/knw_lubric01.htm


Voici le Texte:

La lubrification
la lubrification correcte du roulement est
essentielle pendant la vie de vos roulements
le frottement a défié l'homme depuis qu'il a inventé la roue. Le frottement se produit entre les surfaces de contact qui sont dans
le mouvement relatif. Comme charges avec l'augmentation relative de mouvement sans
lubrification que les surfaces fusionneront et la panne se produira. Le but principal de la lubrification est de fournir un film de
séparation pour empêcher ceci de se produire et d'assurer
l'opération Ennui-Libre.


Un lubrifiant réduit non seulement le frottement, mais il empêche également l'usage et la corrosion et les
gardent contre la contamination. Des roulements sont conçus pour supporter les charges
très lourdes aux vitesses élevées et il est essentiel d'avoir un
film de lubrifiant entre les surfaces de contact. L'huile minérale est généralement employée pour créer ce film
d'huile, ce qui s'étend d'un dixième d'un micron jusqu'à un micron
d'épaisseur dans le secteur de contact. Des surfaces très douces et les conditions propres sont exigées pour
empêcher le film étant pénétré et pour porter commencé.

Des conditions de lubrification de réaliser à épaisseur de film
proportionnée d'huile dans le roulement un certain nombre de
variables doivent être considérées. Le plus important est la viscosité (la facilité à laquelle les fluides coulent) d'huile,
ce qui influencent l'épaisseur de film. La viscosité est indiquée comme places de rue (centistokes) ou de
millimètre par seconde (millimètres).
Comme la viscosité change avec la température, il est habituellement cité à une température de référence du °C40.
Les viscosité utilisées pour la lubrification de roulement
s'étendent de 2, ce qui est très liquide comme l'eau, rue jusqu'à 500, ce qui est comparable au sirop et à la 1000 égale, qui est comparable au miel.

Les facteurs affectant la vitesse de fonctionnement de l'épaisseur de
film de lubrification

1) la vitesse de fonctionnement a un effet
important sur l'épaisseur de film de lubrification. À mesure que la vitesse augmente une condition connue sous le nom de
lubrification hydrodynamique se développe, ce qui augmente de manière significative l'épaisseur de film
d'huile.
L'effet est semblable à l'aquaplaning (l'eau soutenant dynamiquement un corps mobile).
À des vitesses plus réduites de plus hauts lubrifiants de viscosité sont exigés pour maintenir à film proportionné d'huile.
Des additifs très lents et fortement chargés d'applications tels que
le bisulfure de molybdène sont employés pour améliorer la lubrification.

2) la température

La température de fonctionnement dans le roulement doit être également considérée.
La viscosité d'huile réduira avec l'augmentation de la température ayant pour résultat une réduction correspondante de l'épaisseur de film d'huile.
Les lubrifiants avec un index élevé de viscosité sont moins sensibles à l'effet des changements de température dans le roulement.

3) charge

La charge de fonctionnement doit être considéré en tant qu'elle a l'effet direct sur le contact de pression et de secteur de
contact entre les éléments de roulement et les caniveaux. Ces changements doivent être reflétés du choix du lubrifiant.



Lubrifiants !

La graisse est de loin la méthode la plus populaire pour soutenir la lubrification.
Il est facile de s'appliquer et maintenir dans le logement des roulements et peut également fonctionner comme joint pour protéger le roulement.
La graisse est une combinaison de pétrole approximativement de 85% (minerai ou synthétique) et savon ou épaississant de 15%.
Toute la fonction de savons de la même manière ; ils maintiennent l'huile d'une façon semblable à une eau de retenue
d'éponge. On permet à l'huile de sortir, car le roulement l'exige quand son température interne augmente.

Le roulement devrait être rempli de graisse avec l'espace libre dans le logement jusqu'à 50 % pour permettre à la pièce pour que la
graisse excessive soit éjectée du roulement pendant démarrent vers le haut.
Remplir le roulement de graisse devrait être l'une des dernières opérations à accomplir en montant un roulement de rechange pour
assurer un minimum de contamination de la propreté.
Une graissage complèt est souhaitable avec des conditions de fonctionnement à vitesse réduite où la surchauffe n'est pas un souci.

Combien de temps la graisse durera-t-elle ?
L'espérance de vie d'une graisse dépend d'un certain nombre de facteurs, le principal est la température de fonctionnement, le type de graisse,
la vitesse de fonctionnement et l'arrangement environnemental et scellant.
Petit légèrement, les roulements à billes chargés peuvent ne pas exiger aucune re-lubrification pendant le temps de la vie de la machine et donc les
roulements scellés ou protégés de la "sceller-pour-vie" peuvent être utilisés.

les intervalles de Re-lubrification d'une application dépend de beaucoup de facteurs. Les plus importantes sont les conditions de fonctionnement,
comme la température, vitesse et charge, et arrangements et types de roulements.
Les considérations environnementales peuvent également affecter la fréquence de re-lubrification.
En conditions fortement souillées telles que peut être trouvé dans les carrières et des fonderies plus fréquentes ou même la lubrification continue peuvent être exigées.

Dans quelques applications la lubrification continue est préférée. Ceci peut être réalisé en utilisant un système centralisé ou un
graisseur automatique. Assurez-vous que l'ajustage de précision de lubrification est propre, que le bon type de lubrifiant est employé,
et que la bonne quantité d'offre de lubrifiant est placée.

Pour les roulements ouverts la meilleure manière de déterminer
l'intervalle de re-lubrification est d'employer le programme de calcul
d'intervalle de re-lubrification de SKF DialSet, ce que vous pouvez télécharger de cet emplacement.
Afin de le découvrir ce qui est la vie calculée de graisse de
roulement de SKF pour les roulements scellés de SKF est le meilleur
pour entrer en contact avec votre représentant local de SKF.



SKF Maintenance :arrow: Online Catalogue :arrow: Francais

http://www.mapro.skf.com/

Mauvais montage 16%
Environ 16% des avaries de roulements sont dues à un mauvais montage ou à l'utilisation d'outils inadaptés.
Il existe différentes méthodes mettant en oeuvre, suivant l'application, des outillages mécaniques,
des équipements hydrauliques ou des appareils de chauffage. S'appuyant sur sa grande expérience des roulements,
SKF propose une gamme complète d'outils et d'appareils rendant les opérations de montage et de démontage plus
faciles, plus rapides et donc plus économiques. Des roulements bien montés permettent d'augmenter
la disponibilité des machines

Mauvaise lubrification 36%
Le mauvais choix d'un lubrifiant ou des quantités inadaptées de lubrifiant causent environ 36% des avaries
de roulements. Une mauvaise lubrification réduit d'une manière significative la durée de vie d'un roulement
et comme, bien souvent, un roulement est un composant mécanique difficile d'accès, cela engendre des arrêts
de maintenance longs et donc coûteux. Afin de réduire ces problèmes, SKF propose une gamme complète de graisses
spécialement développées pour la lubrification des roulements ainsi que des systèmes de graissage automatique.

Pollution 14%
Un roulement est un composant mécanique de précision. Son bon fonctionnement risque d'être gravement compromis
par la contamination des chemins de roulement et/ou du lubrifiant par des corps étrangers. On estime ainsi que
14% des défaillances de roulements sont dues à ce phénomène. Aussi, SKF a développé une gamme de dispositifs
d'étanchéité adaptés à tous les types d'environnements, même les plus sévères.

Fatigue 34%
Les machines ne fonctionnent pas toujours dans des conditions optimales, loin s'en faut. Surcharges, entretiens
insuffisants ou inadaptés sont responsables d'environ 34% des défaillances de roulements.
Un roulement qui fonctionne dans des conditions de surcharge, de mauvaise lubrification, ou qui commence
à se détériorer, émet des signaux caractéristiques qui peuvent être détectés et interprétés, à l'aide
des équipements de Maintenance Conditionnelle SKF (instruments portables, systèmes intégrés aux machines
et logiciels associés pour l'exploitation et le suivi des mesures). Cela permet de prévenir les avaries qui
paraissent habituellement inattendues, de prendre des mesures correctives et de planifier les opérations de maintenance.


C'est assez technique mais un roullement en a un besoin vital ;)

abenji95
Messages : 141
Enregistré le : sam. déc. 31, 2005 23:30 pm
Localisation : Cergy
Contact :

Message par abenji95 »

bon alors finalement il faut utiliser quelle graisse ?? de la graisse cyliconnée ??

xp
Messages : 142
Enregistré le : jeu. mars 11, 2004 18:12 pm
Localisation : LYON

Message par xp »

wd40 c'est bon?

abenji95
Messages : 141
Enregistré le : sam. déc. 31, 2005 23:30 pm
Localisation : Cergy
Contact :

Message par abenji95 »

non justement il ne faut surtout pas utilisé sa car il y a tro de frottements

PoY
Messages : 107
Enregistré le : sam. mai 05, 2007 0:38 am
Localisation : Haute-Savoie

Message par PoY »

:up:

Je rajoute une petite illustration au cas ou ça ne serait pas très claire pour tout le monde ;)

Je vous invite à le faire régulièrement selon l'usage de votre MT. Ainsi vous préserverez grandement leur durée de vie :cool:

Démontage des flasques (perso , j'utilise une brucelle de bijoutier) :

Image

Image

Nettoyez l'intérieur du roulement : (WD40 + brosse + soufette basse pression) :

Image

Image

Remplissage à la graisse. (J'utilise une graisse en bombe)

Image

Image

Remettre les flasque en place correctement , faites les rouler un peu à la main et c'est fini ;)

@+
Mon GTX2 ici -->:muscu:
Mon Savage X ici--> :yes

xp
Messages : 142
Enregistré le : jeu. mars 11, 2004 18:12 pm
Localisation : LYON

Message par xp »

Salut,

Très bien, c'est intéressant et très facile à faire.

@+

Répondre

Retourner vers « Autres questions techniques en modélisme »