[TUTO] Démonter, nettoyer et remonter son moteur

Dans cette section sont régroupés la crème des meilleurs posts du forum, à lire et relire ;)
Gratte-tout
Modérateur
Messages : 1142
Enregistré le : mer. mars 24, 2004 16:33 pm
Localisation : Lyon

[TUTO] Démonter, nettoyer et remonter son moteur

Message par Gratte-tout »

Salut à tous,

Vu que j'ai démonté le moteur du MTA4 pour la rencontre de Samedi prochain à St Exupéry, j'en profite pour faire un petit tutorial sur comment bien nettoyer son moteur, images à l'appui. Bien entendu, ce n'est pas parole d'envangile, c'est ma méthode à moi, certains seront sûrement plus maniaques (quoique..) d'autres moins. En tout cas mon moteur à 14 litres et toujours en super forme.

Fréquence de démontage complet du moteur : environ tous les deux ou trois litres, je fais ce démontage complet. Le faire trop souvent c'est à coup sûr niquer petit à petit les vis et surtout les filetages, moins c'est à vous de voir, mais au moins comme ça je suis sûr de l'état de santé de mon moteur en permanence.

Par contre, comme un c.. j'ai commencé à faire des photos qu'après démontage du moteur. Je n'en aurais donc aucune pour cette partie.
Note : UTILISER DES OUTILS DE QUALITE. Ceci est surtout très important pour les vis CHC (allen) dont les têtes foirent rapidement. Je conseille des clef Hudy, certes très chères, mais inusables, même les clefs Facom finissent par tout niquer. Soyez ordonnés, sinon c'est la cata, perte de pièces et ce qui s'en suit. Soyez propres (pas sur vous, quoique...si quand même aussi), c'est à dire une fois les pièces nettoyées, ne les mettez pas sur un chiffon dégueulasse, c'est quand même con de tout avoir à refaire. Soyez patient et pas bourrins, sinon c'est pétage de pièce. A 250 euros mini le moteur, ça en vaut le coup.
Les étapes :

1- Démonter son moteur.
- Une fois le moteur démonté du MT, commencer par démonter l'ensemble tirette par les quatre vis qui le maintiennent. Faites gaffe à pas tout faire sauter si ce n'est pas comme sur MTA c'est à dire tenu par un axe qui retient la bobine de fil et l'empèche de se démonter.
- Dévisser la vis qui maintient la cloche d'embrayage avec la clef qui va bien (allen normalement)
- démonter les masselotes d'embrayage en faisant sauter les ressorts en poussant les masselotes avec un tournevis plat et fin. Il aller mollo pour pas trop les marquer.
- prendre une pince crocodile, entourer avec un chiffon le volant moteur (pour pas le marquer), et le maintenir fermement avec la pince en appuyant bien sur le chiffon. Desserer l'écrou de maintien du volant moteur, l'enlever, puis sortir l'appui conique en bronze ou en laiton qui se trouve sur l'axe de sortie du moteur (pièce fendue, si elle vient pas toute seule faire levier avec précaution pour l'enlever du vilebrequin). Note : cette opération peut être faite après avoir démonter la culasse et avant de sortir la chemise afin d'avoir de la prise pour remonter le piston si la chemise bloque pour sortir du carter.
- Démonter le carbu du moteur, le démonter entièrement (sauf l'arrivée d'essence, pas la peine), mais virer le soufflet si il y en a un, devisser la vis qui l'empeche de tourner, sortir le boisseau.
- desserer la bougie, puis devisser entièrement les vis de la culasse, faire gaffe au(x) joint(s) de décompression, il est fin et des fois collé sur le dessus de la chemise, l'enlever sans l'abimer (il fait 0.1 à 0.3 dixièmes de mm, donc se tord facilement)
- démonter le support moteur du carter (sur le MTA je le fais à ce moment du démontage car la culasse empèche d'accéder aux vis de maintien de celui ci si elle est en place sur le moteur)
- sortir le bouchon de carter restant en dévissant les quatre vis qui le tiennent (si il en reste un) entre carter moteur et carter tirette enlevé auparavant.
- sortir la chemise du moteur doucement, elle doit venir facilement, passer un doigt dedans et la remonter. Si elle vient pas de cette manière, mettre le piston en bas, passer un morceau DE PLASTIQUE (pas autre chose, sinon niquage de chemise et de piston) par la lumière d'échappement, faire remonter le piston doucement (si vous avez déjà enlever le volant, le remettre). Une fois qu'elle est suffisament remontée, passer un tournevis plat et fin entre l'épaulement de la chemise en haut et la carter moteur, puis faire levier doucement pour la sortir. Y aller doucement, même si une rayure de ce coté de la chemise (extérieur) n'est pas catastrophique, c'est jamais bon.
- sortir le piston+bielle du maneton du vilebrequin en renversant le moteur coté arrière, tout en maintenant le piston, ceci afin de basculer suffisament le bielle pour la sortir du maneton. Enlever ensuite le piston par le haut du moteur (vu que la chemise y est plus, ça passe sans soucis)
- Sortir enfin le vilebrequin du carter moteur
- Démonter le filtre à air en entier
Une fois que tout ça est fait, vous obtenez ça (bien mettre toutes le pièces sur un chiffon afin de ne pas en perdre et de pas dégueulasser la table à manger de madame.

Image

Viens ensuite l'étape suivante :

2- Nettoyer son moteur.

- pour nettoyer le filtre à air, je procède de la manière suivante : je remplis un bocal en verre de Kerdane (pétrole désaromatisé), j'y mets tous les composants du filtre à air (mousses, cornet en plastique, support en plastique et bouchon), je ferme, je secoue, je laisse tremper quelques minutes.

Image

Ensuite, j'essore, je vide le bocal, je rince à l'eau les composants, je remplis le bocal d'eau chaude et de liquide vaisselle, je referme le bocal, je secoue,
je rince, je re-nettoie plusieurs fois les mousse avec du produit vaisselle pur (senteur pèche ou citron), je nettoie avec du produit vaisselle et une brosse à dent (usagée si possible, ou alors pas la votre) les pièces en plastique du filtre à air, je rince abondamment, je laisse sécher. L'intéret du Kerdane est de vraiment dégraisser, car le produit vaisselle seul n'enlève pas les résidus d'huile de filtre à air, le pétrole si. Le nettoyage ensuite au produit vaisselle enlève lui les reste de pétrole qu'il dissout.

- nettoyage des pièces metalliques UNIQUEMENT du moteur. Je nettoie et dégraisse le tout avec de l'acétone. Certains n'aiment pas ce produit, c'est vrai qu'il faut y aller mollo, c'est costaud, ventiler bien la pièce sinon c'est une grosse calotte dans la tête. L'avantage par raport au pétrole c'est qu'il ne laisse aucun film gras qui pourrait faire coller des corps étrangers minuscules (le pétrole laisse un film, l'acetone est tellement volatile qu'au bout de cinq minutes y'a plus rien, d'où l'intéret de ventiler). Par contre, bien faire sécher les pièces mettalliques, car vu que c'est un produit très volatile (il s'évapore facilement), il refroidit beaucoup les pièces, à tel point que de l'eau peut se condenser à la surface de celles ci. Qui dit eau, dit rouille sur l'acier, donc bien faire sécher.
J'insiste, utilisez l'acétone avec précaution, uniquement sur les pièces métalliques et les roulements étanches (faire un essai préalable pour ceux-ci quand même, pour vérifier que le joint ne s'abime pas, si vous avez un doute, nettoyer au pétrole désaromatisé), INTERDIT SUR CARROSSERIE, PIECES PLASTIQUES, MOUSSE DE FILTRE A AIR, bref, tout ce qui n'est pas en métal.

Image

J'utilise un bac pour rouleau de peinture, il supporte depuis 6 mois les bains à l'acétone prolongés (trouvé à Casto pour - 1 euros). Commencer par les pièces juste grasses, mais pas "sales" pour pas dégueulasser d'entrée l'acetone (piston + bielle, chemise, vilebrequin, roulements one way, bougie). Les dégraisser, enlever les éventuels résidus de combustion. Je trempe aussi légèrement le carter, (les joints résistent bien à ce produit, faire un essai quand même avant de tout détruire, sur le moteur du mta ça passe parfaitement, ils sont en parfait état), j'enlève les restes d'huile et la poussière collée, je rince plein de fois à l'acetone pour tout enlever.
Mon piston sale :

Image

Image

Normalement, en frottant avec un chiffon imbibé d'acétone, toutes les traces partent, frotter avec un chiffon nickel, en coton (plus doux).
- Nettoyer la culasse de la même manière, ça doit donner ça (au départ, beaucoup de traces noires)

Image

Pour ceux qui veulent aussi démonter leur piston de la bielle. Attention, c'est une manip délicate, y aller doucement pour pas tout niquer, et noter le sens des pièces, sinon vous saurez plus les remonter. Utiliser un pince avec des becs très fins, ou comme moi, une "pince Bruxelles". Démonter le circlip qui tient l'axe du pistion en tournant légèrement la partie du circlip qui revient au centre de l'axe. Ca doit venir tout seul, ne forcez pas c'est ultra fragile. Tordu=foutu (et ça rime). Une fois enlevé, pousser l'axe du piston de l'autre coté il sort tout seul.


Image

Image

- nettoyer ensuite le carbu avec de l'acétone toujours, en ayant pris soin de démonter le soufflet et le boisseau (sinon l'acétone va le faire craqueler, voir le bouffer). Enlever les traces éventuelles, rincer avec de l'acétone en faisant couler de cette dernière par l'entrée d'essence, pour virer les petites merdes qu'il y aurait à l'intérieur, et surtout, bien rincer le tout, gaspillez de l'actéone ça vaut pas cher un moteur si.

Image

- Ensuite seulement mettre les pièces vraiment dégueulasses, support moteur et ce qu'il reste.

- Tremper ensuite la visserie dans le bac, laisser faire pendant que vous passez un coup de chiffon sur les pièces déjà propres. Puis sortez les, mettez les dans un chiffon et laissez les sécher.

Image

- Par mesure de précaution, je nettoie mon bac avec de l'eau et du produit vaisselle, parfaitement, et je re-rince toutes les pièces importantes du moteur (carter, roulements one way, chemise, piston, bielle, axe pistion, joint, cullasse) pour m'assurer que rien ne reste. Faire cette opération si vous ne possédez pas de compresseur, sinon un coup de soufflette partout et ça enlève tout ce qui peut rester (pas grand chose mais toujours une ou deux merdes)

Image

Après ce dernier rinçage, voilà toutes les pièces propres

Image

Je fais de temps une étape supplémentaire avec remontage, un bain de Microlon (produit téflonné qui améliore les glissements des pièces en mouvement, il laisse un film glissant sur tout ce qui a trempé avec. C'est difficilement quantifiable, mais je pense que c'est éfficace, surtout sur les roulements (hallucinant comme ils tournent ensuite !!).

3- Bain au Microlon.

C'est pas obligatoire, le produit est cher (100 balles le fiole, mais moi elle m'a fait 6 mois pour deux moteurs, 10 traitements environ, tous les deux ou trois litres)
Après nettoyage des pièces, j'en mets un fond dans mon super bac jaune, je passe tout au pinceau, je laisse tremper 1/2 heure, je laisse égoutter sur le rebord de mon super bac jaune.

Image


4- Remontage du moteur.

Lavez vous les mains bandes de gros sales avant de faire ça, ça évite d'en mettre de partout dans un moteur tout nickel, et nettoyez votre plan de travail!!!

- remonter la bielle si elle est en morceau, faites super gaffe c'est toujours ultra fragile, commencez par l'extrémité du circlips (l'autre coté d'où vous l'avez démonté tout à l'heure),et insérez doucement le reste. Ne pas forcer, c'est chaud, j'ai plié le premier, si vous ètes pas sûrs faites comme les gamins "touche pas à ça" (c'est jamais bien sale de toute façon)

Image

Image

- Graisser les roulements moteurs (j'utilise une seringue dont la pointe a été coupé pour plus de sécurité, remplie de WD40), vérifier qu'ils tournent sans points durs, ne pas hésiter a mettre pas mal de gouttes d'huile ça peut pas faire de mal (le remplissez pas non plus)

Image

- remettre le vilebrequin propre, vérifier qu'il tourne librement

Image

-Passer le piston dans le bon sens par le haut du carter.

Image

- faire passer l'alésage de la bielle dans le maneton du vilebrequin délicatement sans forcer surtout (ça doit vraiment pas forcer d'un poil)

Image
Image

- Mettre quelques gouttes de WD40 sur le maneton

Image

- Passer maintenant la chemise, mettre quelques gouttes de WD40 à l'intérieur de celle-ci, vérifier que le piston est en bas, puis le faire passer à l'intérieur de celle ci sans forcer toujours.

Image

- Aligner le picot qui depasse du carter avec le passage dans l'épaulement de la chemise, puis la mettre à fond

Image

- Remonter le support moteur (je le fais maintenant car sinon la cullasse m'empèche d'accder aux vis qui tiennent le carter sur son support)

Image

- Remettre le premier bouchon de carter, le visser fermement mais pas comme une bourrique non plus

Image

- Remettre la bobine de fil de tirette dans son logement, sans la poignée ni le tube, en ne laissant dépasser qu'un bout (plus court que ne le nécessite la poignée + le tube)
Note : pour la démonter en entier (si necessaire, sinon faut pas s'emmerder avec ça, un ressort qui saute c'est très chiant à remettre), je défait le noeud qui empèche qu'elle se rembobine, je sort la poignée et le tube, j'enlève le roulement one way, j'enlève délicatement le ressort de son logement dans le carter tirette, j'enlève la bobine.

Comme ça :

Image
Image

Pour remonter la tirette, passer le ficelle dans le tube + le poignée, laisser suffisament de ficelle pour faire un noeud, pincer la ficelle avec une pince à la base du carter pour la bloquer, faire un noeud (d'une main, ou avec un pied, ou alors comme moi vous demandez à quelqu'un de vous tenir la pince)

Image

Une fois fait, ça donne ça :

Image

- la remonter sur le moteur, serrez pas encore comme une bourrique je l'ai dit au dessus, ça donne ça

Image

- remettre la culasse et le(s) joint(s) de decompression, serrez la en croix (une vis puis son opposée diamétralement, c'est mieux de faire comme ça sinon risque de fausser l'appui), serrez mais pas comme une ... (ok je l'ai déjà dit)

Image

Image

- Remettre le volant, en commencant par l'appui conique, le mettre sur le vilebrequin, puis le volant, recommencer le truc avec le chiffon et la pince croco, serrez bien l'écrou de maintien du volant (faites gaffe, il y a peut être un sens de montage comme sur le MTA)

Image

Image

Image

-Remettre les masselottes d'embrayages avec leur ressort, pour ce faire mettre d'abord le ressort dans la masselotte, mettre le tout sur l'axe en faisant appuyer le ressort sur l'écrou. Avec un tournevis plat, faire basculer le ressort dans l'empreinte qui lui est dédiée dans l'écrou.

Image


Image

- Faire de même pour les deux (ou l'autre) restantes. Vérifier le sens de montage (voir photo de face ci dessous, le moteur tournant dans le sens anti-horaire)

Image

- Mettre les rondelles de calage de la cloche dans le bon sens et le bon nombre

Image

- Mettre la cloche d'embrayage en ayant remis auparavant les roulements, puis la serrer sur le vilebrequin (je mets une toute petite goutte de frein filet, pas obligatoire mais bon..)

Image

- Remonter le boisseau du carbu dans son logement, en faisant gaffe au sens et à la rainure de guidage, remettre la vis de guidage, mettre deux gouttes de WD40 pour qu'il coulisse bien.

Image

Image

Image

- Remettre le carbu sur le moteur en le serrant bien et en comprimant un peu le joint (ue vous n'aurez pas oublié bien sûr sur sa base) contre le carter moteur

Et voilà c'est presque fini !!

Reste la dernière étape :


5- Préparer son filtre à air.

Image

- Une fois propre (section ci dessus pour le nettoyage), huiler le première mousse avec de l'huile spéciale filtre à air (certains mettent de l'huile de ricin, d'autres rien sur celle ci, moi je ne met que de l'huile spéciale, et de partout, c'est une sécurité de plus pour moi, R&B le conseille en TT, je cherche pas je le fait, ça me coute une noisette d'huile en plus).

Image

Image

Image

Enlever le surplus d'huile avec un essuie-tout.

Image

- La monter sur le support filtre à air, mettre le bouchon et le visser, mettre le coude, et le sécuriser avec un collier Rislan.

Image

Image

- Mettre le filtre sur le moteur, sécuriser avec un autre collier Rislan, couper le surplus du collier.

Image

- Faire de même avec celle extérieure

Image

Image

- ensuite mettre la deuxième mousse sur le moteur

Image

NOTE : certains n'huilent pas la deuxième mousse, comme dit ci dessus je le fait par précaution, je l'ai lu sur un conseil de montage de filtre à air TT de marque R&B, je fais pareil, ça me coute une noisette d'huile en plus, et je suis sûr que rien ne passe. Je démonte et nettoie mon filtre tous les litres environ. Et jamais il n'a été étouffé par un quelconque surplus d'huile.

Reste plus qu'a remonter le moteur en respectant l'entraxe avec la couronne (je fais pas un autre tuto il existe déjà..)

J'espère que ça vous aura aidé, je dois rien avoir oublié, si c'est le cas, je corrigerai, je me relirai demain à tête reposée pour voir d'éventuelles fautes. Les images sont pas de top qualité, webcam oblige, mais ça suffit pour comprendre je pense. Si y'en a un qui demande ensuite comment faire pour démonter et nettoyer son moteur...

A++
Modifié en dernier par Gratte-tout le dim. sept. 04, 2005 20:32 pm, modifié 11 fois.
Image

lexou
Messages : 1423
Enregistré le : jeu. mars 11, 2004 20:04 pm
Localisation : la ville du pastis et de la petanque...(marseille)

Message par lexou »

felicitation en plus les photos aides bien ;)

savager
Messages : 4
Enregistré le : sam. mars 06, 2004 23:02 pm
Localisation : strasbourg
Contact :

Message par savager »

super article bravo ! :D
savage 21 optionné
TGX mk1.ts
mini z overland
TT01

bapt23
Messages : 73
Enregistré le : mer. mai 05, 2004 19:05 pm
Localisation : 69 Frontenas (près de Villefranche sur Saone)

Message par bapt23 »

super!!!
je devais faire le nettoyage complet de mon MTA4 demain
et pour les roulements on fait comment pour les enlever (surtout le petit, car je dois le changer à cause de la rouille)
@+
Baptiste \\V-one RRR//\\V-one SSS//

Gratte-tout
Modérateur
Messages : 1142
Enregistré le : mer. mars 24, 2004 16:33 pm
Localisation : Lyon

Message par Gratte-tout »

Roulements moteurs? Aïe.. Le petit est plus simple à enlever, mais je ne l'ai jamais fait. Tout ce que je sais, c'est qu'il faut s'appuyer UNIQUEMENT sur la cage extérieure du roulement. Tu prends un tube qui fait un diamètre extérieur plus petit que l'alésage du roulement dans le carter moteur pour qu'il rentre, et qu'il s'appuie bien sur la cage extérieure. Ensuite, tu tapes doucement sur la tube pour le sortir tout en maintenant fermement le carter moteur.
Pour remettre le roulement neuf, pareil, appuie toi bien sur la cage extérieure. Si tu tape avec un axe qui rentre dans l'alésage de la cage INTERIEURE (même diamètre que le vilebrequin), tu vas taper directement sur l'autre cage mais via les billes, et un roulement à billes n'aime pas du tout les coups axiaux...
Pour info, pour sortir le deuxième, faut chauffer avec un décapeur thermique (après avoir enlever le premier, sinon le flasque d'atanchéité (le joint quoi) va fondre...). Il est monté sur presse hydraulique, donc impossible à enlever à froid.
C'est chaud à faire, fais gaffe de pas faire n'importe quoi, sinon c'est carter + roulements de niqués..
++
Image

bapt23
Messages : 73
Enregistré le : mer. mai 05, 2004 19:05 pm
Localisation : 69 Frontenas (près de Villefranche sur Saone)

Message par bapt23 »

déja une j'ai rien compris (j'ai lu qu'une fois c'est pour ça :lol: )
et de deux j'ai surtout pas envie de bousiller mon moteur.
Je crois que je vais enlever tout de mon moteur et enmener mon carter au magasin
sinon merci gratte tout et ton humour est super:
"je suis sceptique comme la fosse" :lol:
Baptiste \\V-one RRR//\\V-one SSS//

tartagueule
Administrateur
Messages : 5290
Enregistré le : dim. sept. 28, 2003 12:56 pm
Localisation : bordeaux (33)
Contact :

Message par tartagueule »

bravo, super tuto, hop en post-it :yes
MaximumMT.com le forum incorruptible!

Gratte-tout
Modérateur
Messages : 1142
Enregistré le : mer. mars 24, 2004 16:33 pm
Localisation : Lyon

Message par Gratte-tout »

En fait est-ce qu'il a sa place dans cette section, où en Technique moteur et fuel?
A toi de voir si tu veux le déplacer Tarta.
Au fait, z'avez vu le "avant nettoyage" du piston et le "après nettoyage"? Y'a rien là? :shock: Tout noir, hop après magic frottage, a pu rien!! :mdr:
++
Image

Niki-Larson
Messages : 27
Enregistré le : ven. avr. 30, 2004 13:34 pm
Localisation : Belgique
Contact :

Message par Niki-Larson »

Superbe article bravo!

l'acétone? c'est assez hard ça! je préconise quand même l'alcool à bruler ou du nettoyant frein histoire de ne rien bousiller....

Oli
Ma vidéo
http://users.belgacom.net/oj_larson/photos/backflip.wmv
Mini Racing Club Havré le club du 1/18ème http://www.mrch.be.tf

Gratte-tout
Modérateur
Messages : 1142
Enregistré le : mer. mars 24, 2004 16:33 pm
Localisation : Lyon

Message par Gratte-tout »

Il me semblait bien que certains seraient pas d'accord avec l'acétone. Comme je l'ai dit, déjà ça dégraisse mieux que n'importe quoi. Ensuite, aucun dépot gras, ça assèche véritablement les pièces, comme ça aucune poussière n'adhère dessus, pour mieux pouvoir les lubrifier ensuite.
Ca enlève toutes les traces de combustion en frottant un peu, les traces de dépots d'huile brunes, l'huile brulée.
Après, il existe sûrement d'autres produits moins costauds et nettoyants aussi bien, mais j'ai l'habitude faire comme ça, je vais pâs changer une équipe qui gagne (14 litres, toujours autant de compression, aucun soucis avec mon moteur). En toucas, c'est toujours mieux que le pétrole desaromatisé qui laisse un film gras, et dissout mal les graisses (faites l'essai, vous verrez que ça dissout pas les huiles moteur, en tout cas pas celles de mon carburant..).
Et surtout, pas besoin de picoler, c'est tellement fort que tu prends une grosse claque genre "enterrement de vie de garçon" :mdr:
Faut juste faire un essai pour s'assurer que ça n'attaque pas les joints du roulement avant. Mais étant donné que d'une part ça resiste au nitro qui est aussi costaud que l'acétone voir plus, et qu'en plus ce sont des joints spéciaux résistants aux attaques de produits chimiques..
Chacun fait comme il veut, mais vraiment, c'est sans soucis sur les pièces metalliques et les joints de roulements uniquement. Ne jamais nettoyer son filtre à air avec ça par exemple... Ni certaines pièces en plastiques (ABS, PVC etc..)
++
Image

Niki-Larson
Messages : 27
Enregistré le : ven. avr. 30, 2004 13:34 pm
Localisation : Belgique
Contact :

Message par Niki-Larson »

Je suis pas contre l'utilisation de l'acétone qui est un très bon dégraissant et un très bon nettoyant (colle etc...) mais vaut mieux insister sur son utilisation comme tu l'as fait... ;)

donc surtout pas sur :

1 les plastiques (carros, chrome des jantes)

2 les joints caoutchouc (carbu, souflet)

3 les mousses (filtres etc...)

Parce que c'est quand même un produit très agressif dans le même genre j'utilisais du Triclo mais j'ai vite abandonné car trop agressif envers tout ce qui n'est pas métal, y compris mes doigts et mes poumons... :lol: :lol: :lol:


Oli
Ma vidéo
http://users.belgacom.net/oj_larson/photos/backflip.wmv
Mini Racing Club Havré le club du 1/18ème http://www.mrch.be.tf

KUB
Messages : 91
Enregistré le : dim. sept. 28, 2003 22:30 pm
Localisation : Saint Maur (94)
Contact :

Message par KUB »

Bravo et merci Gratte-tout.

C'est parfait !

A ceci près que je remplacerais le WD40 par de l'huile de remontage moteur (je trouve le WD40 trop sec et éphèmère),
Et je changerais les mousses de filtre à air (tu ne trouves pas risqué, en les nettoyant, d'y laisser des particules qui finissent par entrer dans le moteur ?)

Gratte-tout
Modérateur
Messages : 1142
Enregistré le : mer. mars 24, 2004 16:33 pm
Localisation : Lyon

Message par Gratte-tout »

Non je n'ai pas peur d'abimer mon moteur avec des mousses relavées. Reprends mon explication, tu verras que je trempe une première fois dans le kerdane, puis je lave 2 à trois fois au produit vaisselle en rincant entre chaque lavage, puis je rince à l'eau courante pendant 2-3 minutes environ.
Je pense que ce rythme de lavage ne laisse que peu de chance à la moindre poussière. Ceci étant, le mien à 17 litres (jamais changé la mousse), j'oblige personne à faire pareil, je vais la changer je pense quand même, mais je l'aime bien car elle est blanche et on voit bien quand elle est propre. J'en ai pour preuve ma chemise et mon piston exempts tout deux de la moindre petite rayure, et d'une compression toujours au top après ses 17 litres (il mets toujours une branlée aux Sav 25).
Pour le WD40, vu que le moteur est fermé, les solvants qu'il contient ne s'évaporent pas trop, mais c'est sûr qu'il faut pas le laisser 1 an dedans. Entre deux runs c'est parfait, ça lubrifie bien, du moment qu'on remonte pas un moteur à sec..
A++
Et merci de vos encouragements (ferait peut être un autre topic sur le démontage complet d'un mt..)
Image

denis
Messages : 25
Enregistré le : mar. déc. 16, 2003 22:30 pm
Localisation : Perpignan

Message par denis »

Super tuto avec juste une remarque le WD40 n'est pas un lubrifiant. Utiliser plutot du 4 en 1...

Gratte-tout
Modérateur
Messages : 1142
Enregistré le : mer. mars 24, 2004 16:33 pm
Localisation : Lyon

Message par Gratte-tout »

denis a écrit :Super tuto avec juste une remarque le WD40 n'est pas un lubrifiant. Utiliser plutot du 4 en 1...
Salut Denis,
Merci déjà.
Tu crois qu'il y a une grosse différence avec le 4/1? Pour moi, ça se vaut, le tout étant de ne pas remonter le moteur à sec.
A++
Image

denis
Messages : 25
Enregistré le : mar. déc. 16, 2003 22:30 pm
Localisation : Perpignan

Message par denis »

Oui la différence est qu'un vrai lubrifiant laisse un film gras, tandis que le WD40 s'en va facilement.

Pour voir la différence prends un morceau de plastique, passe un coup de WD40 et de 4 en 1. Ensuite passe un coup de chiffon. Le WD40 aura disparu et le plastique sera bien brillant (preuve de l'effet du WD40). Tandis que le 4 en 1 laissera le plastique lubrifié...

Ceci dit le WD40 est vraiment un super produit aux multiples utilisations...

Et je me répète en disant que tu as fait vraiment un super boulot pour ton tutoriel. Encore bravo...

Gratte-tout
Modérateur
Messages : 1142
Enregistré le : mer. mars 24, 2004 16:33 pm
Localisation : Lyon

Message par Gratte-tout »

denis a écrit : Et je me répète en disant que tu as fait vraiment un super boulot pour ton tutoriel. Encore bravo...
Je commence à te connaître un peu, et venant de toi, ça me touche beaucoup et je le prends à sa juste valeur.
Merci encore.
Je n'en ai pas le temps, mais à l'occasion j'essaierai d'en faire un similaire sur le nettotage du mta en entier.
A+
Image

Gratte-tout
Modérateur
Messages : 1142
Enregistré le : mer. mars 24, 2004 16:33 pm
Localisation : Lyon

Message par Gratte-tout »

Surtout pas du tryclo pour les plastiques, essence F à tester mais faire gaffe, je pense que ça les arrange pas (risque de les faire craqueler).
A++
Quant au concept clean, surement que c'est un produit à base de produit pétrolier aromatisé pour pas que ça pue, que tu vas payer 4 fois le prix.
Donc un bon pétrole desaromatisé, de l'acétone pour les pièces mettaliques seulement, du WD40 pour remonter et lubrifier les petites pièces (voire nettoyer les plastique, parait que ça le fait bien).
A++
Image

wolfenstein
Messages : 26
Enregistré le : mer. juil. 21, 2004 12:50 pm
Localisation : Paris

Message par wolfenstein »

Alors tout d'abord super tuto encore bravo Grattte tout
Il y a juste un truc qui me tracasse, c'est le coup du carter dans l'acetone...est ce que l'alcool a bruler basique ca pourrait alller pour le nettoyer et le degraisser ?

@+

Gratte-tout
Modérateur
Messages : 1142
Enregistré le : mer. mars 24, 2004 16:33 pm
Localisation : Lyon

Message par Gratte-tout »

Si l'acétone te fait peur, sache que l'essence F fera tout aussi bien l'affaire. L'alcool dégraisse, mais moins bien. Je suis un maniaque du dégraissage !! :lol:
A+
Image

Répondre

Retourner vers « la compil des supers posts du forum [Post-its et Tutos] »